Funkwhale, comment la décentralisation et la fédération permettent la création

Graf'hit 94.9FM

L'interview

Eliot Berriot

  • D'où t'es venue l'idée de ce projet ? Pourquoi ne pas juste utiliser d'autres plates-formes existantes comme Deezer ou Spotify par exemple ?

  • Au début tu étais tout seul sur le projet, comment as-tu réussi à te motiver à faire tout ça, sur ton temps libre en plus ?

  • Aujourd'hui la communauté de contributeurs est devenue assez grande, il y a une soixantaine de développeurs, plus des designers, des traducteurs etc... Comment faire pour gérer tout ça ? Je crois que vous avez beaucoup discuté autour des aspects de gouvernance du projet...

  • Par rapport à la fédération, est-ce que tu peux nous parler un petit peu de ce protocole ActivityPub et ses usages ?

  • Faire des choses libres et gratuites c'est beau, mais il faut quand même payer un loyer à la fin du mois non ? Comment tu fais pour avoir des rentrés d'argent ? Plus généralement, comment on peut gagner sa vie en faisant des choses gratuites ?

L'échange

  • ActivityPub et des différents services

  • Qu'est-ce qu'un protocole ?

  • Une recommandation W3C

  • La fédération, en quoi ça s'articule avec le sujet de la décentralisation ?

  • Techniquement, ActivityPub fournit à chaque utilisateur une sorte de boîte de réception et de boîte d'envoi : chaque activité est envoyée dans les boîtes de réception des personnes qui nous suivent, et inversement.

  • ActivityPub est donc un protocole extrêmement général, puisqu'il fonctionne pour n'importe quelle publication de contenu : l'audio, avec Funkwhale, mais aussi le microblogging (e.g. Mastodon, Pleroma, GnuSocial...), les images (e.g. PixelFed), la vidéo (e.g. PeerTube), les fichiers (NextCloud), les blogs, (Plume, joinplu.me), les événements (Mobilizon)...

    Du moment qu'il y a publication de contenu, techniquement, ce protocole ouvert et interopérable permet donc de mettre en commun.

  • Notion de fediverse.

  • Souveraineté vis-à-vis du contenu que l'on a créé : l'accès au contenu, son intégrité, sa disponibilité etc dépendent des instances locales, libres et donc gérées de manière transparente, par opposition aux plates-formes qui concentrent ces pouvoirs et le font de manière opaque.

  • Problème de la dépendance des fournisseurs de contenu aux politiques de rémunération et de confidentialité des plates-formes (qui peuvent évoluer arbitrairement). Avec les médias décentralisés, on peut choisir l'instance sur laquelle on souhaite publier du contenu en fonction de ses CGU .

  • Enjeu du traitement effectué sur le contenu : on ne décide pas de ce qui est valorisé par les algorithmes des plates-formes centralisées. Sur des plates-formes décentralisées et libres, la transparence permet de savoir comment les contenus sont mis en avant, et la multitude des instances permet de choisir ce qui nous convient le mieux.

  • Et la censure ?

  • Pour l'utilisateur : passage d'un rôle confortable (et dépendant) de consommateur de contenu à un rôle plus libre (et responsable) de créateur de contenu ou de participant à sa diffusion (logique P2P)

  • La créativité est encouragée par :

    • ce changement de posture (donc de comportement) des utilisateurs, qui sont incités à participer davantage à la production et au partage de contenu culturel/artistique

    • de nouvelles pratiques, grâce aux communications entre services membres de Fediverse, rendues possibles par le protocole commun ActivityPub

  • A terme, les médias décentralisés pourraient changer la manière dont est valorisé le contenu culturel sur le web.

Le quiz

On parle beaucoup de vie privée et de protection des données dans cette émission. Mais on a aussi dit qu'avec ActivityPub, tout le monde pouvait se connecter avec d'autres personnes et suivre son activité.

Alors est-ce-que dans une fédération, est-ce-que :

  1. Tous les contenus sont publics dès lors qu'ils sont publiés

  2. Chaque instance choisit l'audience des contenus de ses membres

  3. Chaque membre choisit directement l'audience de son contenu

La musique

Le générique

Near death experience par Marker beacon (album Dead frequencies),

http://www.markerbeacon.org/?page_id=71

Licence CC BY-SA

Enregistrement

Émission enregistrée le 15 juin 2019 dans les locaux de Graf'hit.