La voix est libre

Une émission hebdomadaire de Picasoft sur la radio locale et associative compiégnoise Graf'hit sur 94.9FM. http://grafhit.net

Ces podcasts sont disponibles sous licence CC BY https://creativecommons.org/licenses/by/3.0/fr/

OpenStreetMap, s'approprier son territoire

Graf'hit 94.9FM

L'interview

Cédric Frayssinet

  • Tu viens de donner une interview au journal en ligne Linuxfr (linuxfr.org) qui te présente comme un contributeur à OpenStreetMap : c'est quoi OpenStreetMap ? et, ça veut dire quoi que tu en es contributeur ?

  • OpenStreetMap c'est une sorte de Wikipédia de la cartographie, chacun peut y ajouter des précisions quand aux territoires qu'il parcourt ou qu'il connaît. Est-ce qu'on peut préciser cela par quelques exemples concrets ? Par exemple je peux ajouter mon restorant préféré, l'adresse d'un super libraire, l'endroit où se trouve les locaux de Graf'hit ? On peut mettre ce qu'on veut ? On a besoin de quoi pour le faire ?

  • Bon, tout ça c'est sympa, mais on a déjà Google Maps, alors ça apporte quoi de plus ?

  • Je crois que tu proposes des animations autour d'OpenStreetMap pour apprendre à le faire connaître, tu nous donnes quelques conseils qu'on pourrait suivre à Picasoft ?

L'échange

  • Est-ce qu'on peut refaire un point rapide sur ce à quoi sert OpenStreetMap pour les citoyens ? Trouver des endroits ? Des points of interest ? Des itinéraires ? Préparer des randonnées ? des trajets en voiture ?

  • Reparlons contribution, pour poursuivre un peu la présentation que nous a faite Cédric, comment chacun fait-il pour contribuer ? Il suffit de se créer un compte en ligne ? Il y a des applis sur smartphone ?

  • On en a déjà parlé mais c'est une question centrale, je voudrais qu'on revienne un peu sur Google Maps et OpenStreetMap. On a vu qu'il y avait plein de choses dans OpenStreetMap qu'il n'y avait pas de dans Google Maps, mais tout de même, Google Maps, c'est gratuit, est-ce que ça ne veut pas dire que c'est libre ? À quoi ça sert d'avoir des données de cartographie libre ?

    • Gratuit ne signifie pas libre

    • Google Maps n'est pas gratuit

    • La question peut-être la plus importante, c'est celle de la sélection par les algorithmes de Google, des filtres de recherche sur Google Maps

    • ...

  • Il y a un écosystème autour de OpenStreetMap, qui se développe de plus en plus, comme pour les logiciels libres en général, on peut s'attendre à ce que ça deviennent aussi voire plus performant que les approches propriétaires : uMap, Fieldpapers.org, Humanitarian OpenStreetMap Team, F4 Map, OpenLevelUp!, StreetComplete...

  • À propos des systèmes de guidage par GPS, il y a des solutions, n'est ce pas, comme OsmAnd ? on peut en citer, même si elles sont aujourd'hui globalement moins puissantes que Waze par exemple, ce sont tout de même des alternatives crédibles ?

Atelier OpenStreetMap

Le 15 juin 2019 à 14 heures, Salle Annexe 4, rue de la surveillance à Compiègne

Le quiz

Quelle est la distance de l'itinéraire à pied entre le théâtre impérial de Compiègne et l'Université de Technologie de Compiègne (centre Benjamin Franklin) ?

La musique

Hicham Chahidi ? Dumaya ? lien ?

Enregistrement

Émission enregistrée le 24 mai 2019 dans les locaux de Graf'hit.

Firefox, un navigateur web libre

Graf'hit 94.9FM

L'interview

Fabien Cazenave aka Kazé

  • L'histoire de Firefox remonte au navigateur Netscape puis à la création de Mozilla Europe, au début des années 2000, je crois que tu étais de cette aventure avec des gens comme Tristan Nitot ou Daniel Glazman. C'était une poignée de gaulois qui voulaient résister à l'hégémonie du navigateur de Microsoft de l'époque, Internet Explorer ?

  • Ça a bien fonctionné, Firefox a atteint autour de 2010 environ un tiers de parts de marché, presque égalité avec IE, et puis sont arrivés Google et les Smartphones : Chrome est à deux tiers de parts de marché et Firefox est sous la barre des 10%. Est-ce que selon toi on est de nouveau dans une situation de quasi-hégémonie ? Est-ce que ça pose les mêmes problèmes ?

  • Pourquoi, alors que Mozilla défend le respect de la vie privée et propose une alternative à Google Chrome, on trouve Google comme moteur de recherche par défaut sur Firefox ? Je crois que c'est historique...

  • Quelles-sont tes extensions Firefox favorites ?

L'échange

  • Un navigateur web est un client HTTP et un moteur de rendu HTML. Qu'est ce que HTTP ? Qu'est-ce que HTML ?

  • Tous les navigateurs parlent les mêmes langages, grâce à un organisme de standardisation, le W3C. Comment les éditeurs font-ils pour se mettre d'accord ?

  • En quoi l'hégémonie de Google Chrome est-elle un problème ? Est-ce que c'est un logiciel libre ou pas ? La version libre Chromium et le moteur de rendu libre de Google, Blink, posent-ils également problème ?

  • Qu'est ce que ça change de taper directement une adresse web dans la barre du navigateur, comme picasoft.net ou mozilla.org ou de d'abord faire une recherche, en passant par un serveur de recherche donc, comme Google Search, Qwant ou Duckduckgo ?

Le quiz

Si je consulte une adresse qui utilise le protocole HTTPS (elle commence par https:// plutôt que http://) alors :

  • La communication est sécurisée : les informations échangées entre le navigateur et le site web consulté sont chiffrées.

  • La communication est privée : pour consulter le site web, il a été nécessaire de préalablement entrer un mot de passe.

  • La communication est publique : le S ne change rien, tout le monde peut toujours tout lire sur Internet.

  • La communication est libérée : les serveurs ne peuvent plus exploiter nos informations personnelles.

Les liens

Enregistrement

Émission enregistrée le 17 mai 2019 dans les locaux de Graf'hit.

Des services web alternatifs

Graf'hit 94.9FM

L'interview

Frédéric Urbain de Framasoft

  • Le numérique envahit notre société, on est tous conscients de ce ça aujourd'hui. J'ai entendu Framasoft dire qu'elle voulait être un globule rouge dans ce contexte, ça veut dire quoi pour toi être un globule rouge ?

  • Parmi toutes vos actions, il y a une trentaine de services web qui sont proposés gratuitement à tout le monde. Ils permettent de faire à peu près la même chose qu'avec les services de Google (par exemple), de l'édition de texte collaborative, de la cartographie, des discussions en ligne... Quels sont tes services préférés parmi ceux proposés par Framasoft ?

  • On réalise aujourd'hui que l'économie des géants du Web (Google, Facebook...) passe très largement par la captation de données, notamment à des fins publicitaires et que ça pose des problèmes de respect de la vie privée (entre autres). À Framasoft vous ne collectez pas de données, vous ne vendez pas de pub. Je crois que vous avez quelques milliers d'utilisateurs quand même, non ? Alors, vous faites comment pour financer vos services, avec de l'amour et de l'eau fraîche ?

  • On a intitulé notre émission "La voix est libre" (avec un x), tu penses qu'on devrait reverser des droits d'auteur à Framasoft ?

L'échange

  • Qu'est ce qu'un serveur ?

  • Pourquoi a-t-on besoin de services web alternatifs, après tout, on a déjà de tas de services gratuits en ligne : ceux de Google Search, Google Map, Google Docs, Doodle, Github, Messenger, Slack... Pourquoi ça ne suffit pas ?

  • Comment on pourrait définir un service libre ?

  • Quels sont les services hébergés par Picasoft ?

Le quiz

Parmi les mesures suivantes laquelle, promue par l'association Framasoft dans le cadre de sa campagne Degooglisons Internet, permet de lutter contre la centralisation du web ?

  1. Pirater les codes sources des applications des services privés comme Google Search, Skype ou Facebook pour les installer ses ses propres serveurs.

  2. Devenir une grande entreprise française capable de concurrencer Google, Amazon, Facebook, Microsoft et Apple réunis.

  3. Créer un réseau parallèle à Internet où tous les logiciels seraient nécessairement libres.

  4. Proposer des services Web alternatifs afin que chacun puisse avoir plusieurs choix.

La musique

Tracing My Steps par Aussens@iter

http://dig.ccmixter.org/files/tobias_weber/58253

Enregistrement

Émission enregistrée le 10 mai 2019 dans les locaux de Graf'hit.